VIDEO. Quand deux touristes chinoises testent l'amabilité d'un garçon de café à Paris

La France reste la première destination touristique mondiale. Mais pour combien de temps encore ? Dans son numéro diffusé jeudi, "Complément d’enquête" tente de répondre à la question.

Voir la vidéo
France 2/Francetv info

Mis à jour le , publié le

Avec 47 millions de touristes l’an dernier, la France est la première destination mondiale. Mais de plus en plus, Paris est rattrapé par Londres, Madrid ou même Dubaï. Pour rester numéro un, son enjeu est de séduire une nouvelle clientèle, très fortunée, celle venue des pays émergents : Brésiliens, Indiens et surtout Chinois, qui dépensent sans compter. Mais Paris sait-il les recevoir ? La France est-elle au niveau des nouveaux standards du haut de gamme ? Dans son émission diffusée jeudi 12 juin à 22h20 sur France 2, "Complément d’enquête" tente de savoir si l'Hexagone est capable de rester en première classe.

Chaque année, près de 1,5 million de Chinois viennent en France. C’est la première clientèle en termes de dépenses, notamment dans les boutiques de luxe. Mais la France leur fait peur : l’an dernier, 23 touristes chinois ont été détroussé de 7 500 euros après un dîner dans la capitale. A quoi ressemblent leurs séjours ? Comment sont-ils traités par les serveurs, vendeuses et chauffeurs de taxi ?

Comme on le voit dans cet extrait, deux touristes chinoises assises à la terrasse d’un café ont filmé à l’aide d’une caméra cachée  l’accueil "glacial" d’un serveur de café. L’exemple est flagrant. Elles sont d’abord ignorées, car elles ne parlent pas le français, puis le serveur, impatient, devient de plus en plus désagréable.

 

En tenant le drapeau chinois, une touriste chinoise visitant la France   prend une photo de la Tour Eiffel, le 02 septembre 2004 à Paris.
En tenant le drapeau chinois, une touriste chinoise visitant la France   prend une photo de la Tour Eiffel, le 02 septembre 2004 à Paris. (DANIEL JANIN / AFP)