Tour Eiffel décapitée, vache astronaute, conducteur de TGV flashé pour excès de vitesse... En noir et blanc comme en couleurs, les journaux télévisés n'ont jamais manqué d'imagination. Les poissons d'avril du 1er avril sont une tradition à laquelle les journalistes de télévision – même les plus sérieux – n'ont jamais dérogé. Démonstration avec cette compilation réalisée par Emilie Tran Nguyen de France 2.

A une époque où la viande de cheval ne faisait pas polémique, Léon Zitrone révélait la fin peu enviable des chevaux perdants du tiercé. La caméra filmait les carcasses alignées dans la devanture d'une boucherie chevaline. "Et cela, pendant que leurs congénères plus heureux coulent des jours plus heureux dans des haras qui rient", poursuit sans rire le présentateur. Un canular doublé d'un calembour, audacieux.

Autre invention de 1er avril : le JT annonce que "les pouvoirs publics ont décidé la création d'une vignette qui devra être apposée en permanence sur les cannes à pêche". La preuve en images avec un pêcheur sur les bords de Seine. Dans les années 1970, on annonce aussi l'interdiction de fumer dans les halls de gare. Une blague qui a fait long feu.

En noir et blanc ou en couleurs, les journaux télévisés n'ont jamais manqué d'imagination pour leurs poissons d'avril.
En noir et blanc ou en couleurs, les journaux télévisés n'ont jamais manqué d'imagination pour leurs poissons d'avril. ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)