VIDEO. Après avoir critiqué les médias, ces politiques les rejoignent en tant que chroniqueurs

Etiquetés à gauche ou à droite, ces hommes et femmes politiques seront chroniqueurs dans une émission de télévision à la rentrée. 

Voir la vidéo
franceinfo
avatar
Margaux DuguetFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il y a eu Roselyne Bachelot, ancienne ministre de la Santé et désormais animatrice sur RMC. Puis Jean-Louis Debré, ex-président du Conseil constitutionnel et maintenant chroniqueur sur Europe 1. En septembre, ils seront rejoints par d'autres figures politiques françaises.

L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin sera ainsi chroniqueur sur France 2 dans l'émission "19 h le dimanche" de Laurent Delahousse. Raquel Garrido, porte-parole de La France insoumise, va rejoindre l'émission "Les Terriens du dimanche" sur C8, une arrivée polémique puisque la chaîne appartient à Vincent Bolloré, très critiqué par le parti de Jean-Luc Mélenchon. Le conseiller socialiste de la région Ile-de-France Julien Dray participera à un débat sur LCI tous les mercredis tandis que l'ex-député LR Henri Guaino sera éditorialiste chez Sud Radio. 

"Je me suis déjà farci Mme Clark"

Ces transferts du monde politique vers le monde médiatique ne sont pas sans poser question, surtout lorsqu'on se souvient de certaines diatribes anti-médias prononcées par les intéressés. "Je me suis déjà farci Mme Clark ce matin !" s'était par exemple indigné Henri Guaino sur France Inter“Un petit mot tout particulier pour dire merci aux nombreux journalistes", avait, lui, ironisé Jean-Pierre Raffarin lors de la campagne de François Fillon, entraînant immédiatement des sifflets contre les journalistes.

Jean-Pierre Raffarin, alors Premier ministre de Jacques Chirac, sur le plateau de TF1, le 16 juin 2004.
Jean-Pierre Raffarin, alors Premier ministre de Jacques Chirac, sur le plateau de TF1, le 16 juin 2004. (JACK GUEZ / AFP)