Prix Philippe-Chaffanjon 2017 : découvrez les deux reportages multimédia lauréats

"Les bruits de la guerre en plein cœur de l'Europe", réalisé autour de l'enclave russe de Kaliningrad, et "Le prix d'une pièce d'identité", tourné en Haïti, sont les deux reportages lauréats de cette quatrième édition du Prix Philippe Chaffanjon. 

A gauche : un Haïtien brandissant son passeport. A droite, extrait du reportage Les bruits de la guerre en plein cœur de l’Europe.
A gauche : un Haïtien brandissant son passeport. A droite, extrait du reportage Les bruits de la guerre en plein cœur de l’Europe. (LUIS ACOSTA-AFP / JAN ZAPPNER)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Les lauréats du prix Philippe-Chaffanjon 2017 ont été désignés. Les journalistes Prune Antoine, Gil Skorwid et Jan Zappner ont décroché le prix du reportage français pour "Les bruits de la guerre en plein cœur de l'Europe". Le Haïtien Robenson Henry est récompensé pour "Le prix d'une pièce d'identité".

Chaque année depuis 2013, le prix Philippe-Chaffanjon récompense deux reportages multimédia, l'un publié sur un site de presse français, l'autre sur un site de presse haïtien, en mémoire de Philippe Chaffanjon, ancien directeur de franceinfo et de France Bleu, disparu en 2013. Pour cette quatrième édition, le jury avait reçu une soixantaine de candidatures. Après délibération le jury, présidé par la journaliste du Monde Florence Aubenas, a dévoilé le nom des lauréats ce jeudi 1er juin 2017 à la Maison de la Radio.

"Les bruits de la guerre en plein cœur de l'Europe"

De la Lituanie à la Pologne en passant par l'enclave russe de Kaliningrad, ce reportage de Prune Antoine, Gil Skorwid et Jan Zappner cherche à comprendre comment, depuis l’annexion de la Crimée et la guerre hybride dans l’est de l’Ukraine, cette région est devenue hautement stratégique, au centre de toutes les crispations régionales et internationales. Le reportage a été publié en juillet 2016, par Mediapart. Il a été réalisé par trois journalistes de trois nationalités différentes : française, allemande et lituanienne.

"Depuis l'annexion de la Crimée, cette région a tout simplement basculé dans la paranoïa, raconte Prune Antoine. On parle beaucoup du contexte de nouvelle Guerre froide. Il y a des déclarations menaçantes qui s'enchaînent et d'énormes manœuvres militaires. C'est une région qui s'est retrouvée de facto au cœur de l'Europe et c'est un lieu très stratégique et les Pays Baltes sont particulièrement inquiets.

"L'enclave de Kaliningrad reste un lieu très mystérieux, très protégé. On s'est fait arrêter par le KGB." Prune Antoine, co-lauréate du prix Philippe-Chaffanjon

00:00-00:00

audio
vidéo

"Le prix d'une pièce d'identité"

Dans son documentaire, publié sur le site Radio Kiskeya en novembre 2016, le Haïtien Robenson Henry dévoile le parcours du combattant traversé par des millions de ses concitoyens, pour se procurer une carte d'identité, un passeport ou un permis de conduire. Le jury a récompensé l’écriture pédagogique, l’enquête journalistique et le choix de l’angle original ainsi que la diversité des supports utilisés (texte, vidéos et audios).