Prix Charlie : "Une manière de rendre la pareille" aux jeunes pour Riss

Pour Riss, directeur de Charlie Hebdo, la création d'un prix littéraire réservé aux jeunes, en partenariat avec France Info, est une manière de "rendre la pareille" à cette génération.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Le journal satirique Charlie Hebdo lance le premier "Prix littéraire Charlie Hebdo", en collaboration avec France Info. Le prix récompensera un jeune écrivain entre 12 et 22 ans, pour un texte drôle et bien écrit, un texte, d'une longueur maximale de deux feuilles A4, devra commencer par "Et si on remplaçait le bac par..." C'est un collaborateur du journal, Iegor Gran, qui a lancé l'idée. L'objectif du prix est de sortir des prix classiques jugés "sinistres". "L'idée, c'était de donner la possibilité à des jeunes qui ont le goût de l'écriture de nous proposer un texte drôle dans l'esprit de Charlie Hebdo. L'écriture a toujours été importante à Charlie, il y a toujours eu des plumes de talent, le style est aussi un plaisir et peut aussi faire rire" explique Riss.

  

"Ce prix est une manière de rendre la pareille à cette génération"
— Riss, directeur de Charlie Hebdo

  

"On s'est aperçu qu'il y a toute une génération de jeunes qui ont découvert un journal qu'ils ne connaissaient pas, que finalement ce journal leur parlait, c'était aussi un peu une manière de leur rendre la pareille, c'est à eux de parler à Charlie. On s'aperçoit que, pour cette jeunesse, les attentats de janvier 2015 sont un peu le premier grand évènement politique de sa vie, elle a pris conscience de certaines choses à cette occasion" dit Riss.

Chacun des trois lauréats recevra 1.000 euros, et les textes l'ayant emporté seront publiés dans Charlie Hebdo. "Il faut avoir des projets, créer un dynamiques inventive, on avait envie de revenir dans cette dynamique créative. Le journal re-fonctionne à peu près comme avant, avec les préoccupations habituelles. Chacun garde en mémoire ce qu'il a vécu, c'est plus individuel, mais le collectif est revenu" assure le directeur de l'hebdomadaire.

Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 20 avril, sur le site leprixcharlie.fr