"Ne votez pas pour moi.. votez pour vous." Dans un clip posté mercredi 4 avril sur YouTube, un drôle de message circule sur les lèvres des dix candidats à la présidentielle, il est vrai grossièrement doublés. Objectif de cette vidéo faussement amateur : lutter contre l'abstention. Et ce n'est pas la première à utiliser l'humour pour pousser les Français vers les urnes. Revue de genre.

• Version Frank Tapiro : dix candidats... et Dominique de Villepin

La vidéo postée mercredi est l'œuvre de Frank Tapiro, un professionnel de la communication qui a travaillé sur la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. Il affirme cette fois s'être amusé à son propre compte mais propose sur la page YouTube de la vidéo"de tourner [une nouvelle fois] ce spot avant le 22 avril avec les vrais candidats, dans un acte exemplaire de démocratie et de civisme". Le final, pastiche des clips de campagne américain, est particulièrement savoureux...

• Version écolo : des chatons et encore des chatons

En décembre, c'est l'équipe Europe Ecologie - Les Verts qui a lancé la tendance. Les compagnons d'Eva Joly ont fait fureur avec deux vidéos mettant en scène des "lol-cats", ces chats loufoques ou simplement très mignons, chouchous des réseaux sociaux. Une voix off y jouait les mauvaises consciences électorales. Objectif : rappeler aux électeurs la date limite d'inscription sur les listes électorales, le 31 décembre 2011. 

 

 

• Version socialiste : un chien, des chats, un panda, une marmotte

Le Parti socialiste s'est lancé sur le créneau en mars avec une vidéo s'appuyant là aussi sur des animaux plus ou moins excentriques, connus pour faire cliquer les internautes en quête de tendresse. Cas de force majeur, avoue le parti en guise de préambule : "Nous sommes prêts à tout pour que cette vidéo soit vue par le plus de gens possibles."