NDDL : le site Internet du conseil régional des Pays de la Loire piraté par des opposants

Le site Internet du conseil régional des Pays de la Loire a été piraté dans la nuit de dimanche à lundi, selon France Bleu Loire Océan. L'action a été revendiquée par des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Ils reprochent à la collectivité d'avoir mis en ligne une pétition pour demander l'évacuation de la ZAD.

(Le site internet du conseil régional des Pays de la Loire victime d'une cyber attaque © capture d'écran site)
Radio France

Mis à jour le
publié le

 "Cette page est introuvable, merci de revenir un peu plus tard" : voilà le message qui s'affiche lorsque l'on cherche à naviguer sur le site Internet du conseil régional ce lundi matin.

"Les citoyens ont été trompés et manipulés"

C'est ce qu'affirme le groupe de hackers. Dans un communiqué adressé à la presse,  le collectif reproche à Bruno Retailleau, le président Les Républicains du conseil régional, la diffusion d'une pétition pour demander l'évacuation de la ZAD et qui a recueilli près de 12 000 signatures. Les pirates ont mis la main sur le fichier où sont stockés les noms des signataires. Un document truqué par les services du conseil régional selon le groupe de hackers. Certaines adresses mails ne correspondent à rien et des noms apparaissent plusieurs fois.

Le conseil régional dément les accusations de trucage

Selon France Bleu Loire Océan, un conseiller du président de région dément ces allégations et ajoute qu'un huissier sera mandaté pour comptabiliser le nombre de signatures. Le site internet du conseil régional devrait être remis en ligne lundi dans l'après-midi. La collectivité entend porter plainte.