Libye : Etienne Monin, de France Info, récompensé à Bayeux

Etienne Monin, reporter à France Info, vient de se voir attribuer le prestigieux Prix Bayeux-Calvados 2011 des correspondants de guerre, pour son reportage "Tripoli Street, 17 avril", réalisé à Misrata, en Libye. _ Une plongée sonore dans l'une des plus importantes offensives du conflit libyen, une scène de guérilla urbaine qui durera plus d'un mois entre insurgés et loyalistes. _ Un autre reporter de France Info, Richard Place, reçoit lui le 3e Prix.

(Radio France © France Info)
Radio France

Mis à jour le
publié le

C'est pour ce reportage tourné le 17 avril dans la ville de Misrata qu'Étienne Monin vient d'être primé à Bayeux. Un voyage au cœur de la résistance libyenne, sous les rafales d'armes automatiques et les tirs de missiles des forces loyalistes. La ville est alors aux mains des insurgés, mais assiégée par les troupes de Kadhafi.

 

new TWTR.Widget(
version: 2,
type: 'search',
search: '#bayeux',
interval: 30000,
title: 'Remise en direct du Prix Bayeux',
subject: 'sur Twitter',
width: 500,
height: 150,
theme:
shell:
background: '#0a0a0a',
color: '#ffffff'
,
tweets:
background: '#faf8d0',
color: '#444444',
links: '#000000'

,
features:
scrollbar: false,
loop: true,
live: true,
hashtags: true,
timestamp: true,
avatars: true,
toptweets: true,
behavior: 'default'

).render().start();

 

Misrata, encerclée, n'est alors accessible que par la mer. Sur le modèle de la "no-fly zone", l'Otan assure la protection du littoral. C'est donc en bateau -une embarcation affrétée par une organisation humanitaire qui apporte des vivres aux habitants- au départ de Malte, que le reporter de France Info va parvenir à entrer dans la ville. Il y restera six jours aux côtés des rebelles.

Les combats se tiennent alors essentiellement sur Tripoli Street, l'artère principale de la ville, tenue sur cinq kilomètres par les hommes de Kadhafi. Des combats qu'Étienne donne à entendre...et à voir. Ses photos de Tripoli Street seront à l'époque publiées sur le site de France Info.

Interrogé aussi quelques jours après son retour de Misrata, Étienne Monin raconte avoir été subjugué par le courage de ces habitants que rien ne destinait au départ à devenir des combattants. Certains étaient étudiants, chauffeurs ou policiers, avant la révolution, avant de s'engager totalement dans ce combat pour la libération de leur pays, servant de fixeurs aux journalistes le jour, et faisant la guerre la nuit.

Voir la vidéo "retour de reportage" d'Etienne Monin :

La réaction d'Etienne Monin, à Bayeux :

Réaction de Etienne MONIN (France INFO) lauréat...par PrixBayeux

Richard Place, 3ème Prix

France Info est décidément consacré dans ce palmarès 2011, puisque Richard Place est également primé pour un reportage en Libye "Sur la route de la guerre".

Le Prix Bayeux, depuis 18 ans, récompense chaque année les journalistes qui couvrent les conflits à travers le monde.

Cécile Quéguiner