La filière des jouets renaît en France

La production s'est déplacée en Chine mais un virage s'amorce. Les marques reviennent en France.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Dinette, bracelets à décorer, doudous ou jeux de société, tous ces jeux sont fabriqués en France. Face à la concurrence chinoise, les entreprises résistent et créent des emplois. 

Le pari du made in France

À l'image de cette entreprise où le made in France est devenu la règle. Yvonne Demorest, PDG d'Heller Joustra, explique que la construction de nombreux jouets a été rapatriée en France. En reprenant la société il y a six ans, elle a décidé de devenir compétitive...en Normandie. L'astuce ? L'automatisation des machines. Un investissement de trois millions d'euros qui fait économiser sur la main-d’œuvre. À la clé du succès, des embauches avec 20 nouveaux CDI en cinq ans. 

Tout le monde connait Sophie la Girafe. Derrière elle se cachent aussi des emplois potentiels. Dans cette entreprise de Haute-Savoie, le patron a gagné le marché de ces bateaux en plastique face à la concurrence chinoise. Surprise, ils sont vendus moins cher en France que le sont ceux qui viennent de Chine. Ces entreprises renouent avec le succès, car plusieurs enseignes jouent le jeu. C'est le cas de la Grande Récré qui vend maintenant des doudous fabriqués près de Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un enfant dans un magazin de jouets, à Paris, le 30 novembre 2011.
Un enfant dans un magazin de jouets, à Paris, le 30 novembre 2011. (PIERRE VERDY / AFP)