Il l'a lâché, sourire en coin, au micro de la radio parisienne Néo, mercredi 28 mars. Le publicitaire Jacques Séguéla a qualifié de "salope" la journaliste Audrey Pulvar.

"Je comprends la méchanceté, je l'aimais bien chez Zemmour et Nauleau", a poursuivi le publicitaire interrogé sur un échange vif lors de l'émission de France 2 "On n'est pas couché" en octobre 2011. La jeune femme y est chroniqueuse depuis le départ d'Eric Zemmour et Eric Nauleau. Et Jacques Séguéla d'ajouter : "Elle est bête et méchante"

Il s'est repris dans la journée, comme le souligne Le Lab d'Europe 1, qui publie la lettre d'excuses que Jacques Séguéla a adressé à Audrey Pulvar : "Mes mots ont dépassé ma pensée", écrit-il. "Votre interview de 'On n'est pas couché', que j'ai trouvée très injuste, m'est restée sur le cœur, mais ce n'est pas une raison pour le formuler comme je l'ai fait. Je m'en abstiendrai à l'avenir."

"Dans quel monde vous vivez ?"

Le débat entre la journaliste et le publicitaire sur le plateau de Laurent Ruquier en octobre avait été musclé. "Putain, mais dans quel monde vous vivez ?", avait lancé Audrey Pulvar au communicant invité pour parler de son livre Le Pouvoir dans la peau. Ce dernier avait taxé la chroniqueuse de "populisme" alors qu'elle dénonçait la "culpabilisation permanente des Français".