Donald Trump : le Bataclan, un massacre "open bar" et "tir aux pigeons"

Donald Trump a accordé à l'hebdomadaire Valeurs Actuelles un entretien exclusif à paraître jeudi. Le candidat à l’investiture républicaine pour la présidence américaine parle sans filtre, au risque de choquer.

(Donald Trump, candidat à la primaire présidentielle du parti républicain américain, en meeting © SIPA/David Goldman)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Donald Trump a accepté de parler à l'hebdomadaire Valeurs Actuelles dans un entretien exclusif disponible dans les kiosques jeudi. Une interview avec des passages choquants notamment à propos des attentats de Paris et de l’attaque du Bataclan. Donald Trump parle d'un massacre "open bar" et de "tir aux pigeons" . "La France n'est plus ce qu'elle était" , dit le milliardaire.

" Mes amis musulmans m’appellent pour me dire que j’ai raison"

Donald Trump avait provoqué la polémique en proposant de "fermer aux musulmans l’accès aux Etats-Unis" . Il persiste et signe. Il affirme que ses "amis musulmans"   l’appellent pour approuver son message. Des "amis nombreux"  qui ressortent d’ailleurs à chaque question sur l’Islam.

"L’Amérique doit retrouver sa grandeur"

Toujours dans l’entretien accordé à l’hebdomadaire Valeurs Actuelles , Donald Trump estime que l’Amérique a perdu sa grandeur à cause des "incompétents"  qui prennent des décisions "nulles" . Le candidat à l’investiture républicaine ne présente aucune proposition, il analyse en revanche "l’engouement" qu’il suscite.

Un entretien décroché grâce à des amis communs 

Cet entretien a été réalisé par le journaliste et écrivain André Bercoff. Il a raconté à France Info comment il a réussi à obtenir cet entrevue avec Donald Trump. Les deux hommes ont des "amis en commun" et c’est de cette manière qu’André Bercoff a obtenu un rendez-vous avec le milliardaire. André Bercoff avait déjà interviewé il y a vingt-cinq ans de cela Donald Trump lorsque ce dernier était propriétaire de l’hotel Plaza à New York. "Il m’avait bluffé à l’époque, il connaissait les prix de tous les gratte-ciel de New York à mille dollars près ".

"Donald Trump est quelqu'un de très cash, il est brut de décoffrage" (André Becorff, le journaliste de Valeurs Actuelles interrogé par Elise Delève)
--'--
--'--

A LIRE AUSSI ►►►  Expliquez nous Donald Trump

A LIRE AUSSI ►►►  Donald Trump, toujours plus loin en matière de propos sexistes