Crise à i-Télé : les salariés votent la poursuite de la grève pour la onzième journée, jusqu'à vendredi à 11 heures

Au total, 90 personnes ont voté pour, cinq ont voté contre et 22 se sont abstenues, annoncent les grévistes.

Des salariés de la chaîne d\'information i-Télé, en grève à Boulogne-Billancourt, le 19 octobre 2016.
Des salariés de la chaîne d'information i-Télé, en grève à Boulogne-Billancourt, le 19 octobre 2016. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les salariés de la chaîne i-Télé ont voté la reconduction de la grève, jeudi 27 octobre, en assemblée générale. Le mouvement se poursuit donc jusqu'à vendredi à 11 heures, pour la onzième journée consécutive. Au total, 90 personnes ont voté pour, cinq ont voté contre et 22 se sont abstenues, annoncent les grévistes.

Ils réclament toujours la mise en retrait de Jean-Marc Morandini, l'animateur mis en examen pour "corruption aggravée de mineur". Mais leur colère dépasse son cas personnel"On a beaucoup d'inquiétudes sur l'indépendance de la rédaction", soulignait mardi Antoine Genton, le président de la Société des journalistes de la chaîne.

Pour garantir cette indépendance, ils réclament la signature d'une charte éthique et la nomination d'un directeur de la rédaction distinct du directeur général d'i-Télé, Serge Nedjar. Ils s'inquiètent enfin de l'absence de stratégie claire pour le futur de la chaîne d'info qui doit bientôt être renommée CNews.