VIDEO. Attentats : Cazeneuve "respecte" la plainte de l'épouse du policier tué à "Charlie Hebdo"

L'épouse de Franck Brinsolaro, policier chargé de la protection de Charb tué le 7 janvier 2015, veut "des réponses aux questions" qu'elle se pose depuis un an.

Cette vidéo n'est plus disponible
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La mémoire des victimes des attentats perpétrés en janvier 2015 doit être honorée mardi 5 janvier à Paris, alors que des doutes entourent le dispositif sécuritaire mis en place pour prévenir le terrorisme en France. Ingrid Brinsolaro a notamment porté plainte contre X, pour "obtenir des réponses aux questions" qu'elle se pose sur la mort de son mari, le policier chargé de la protection de Charb, le rédacteur en chef de Charlie Hebdo, tous deux tués le 7 janvier.

>Suivez en direct la commémoration des attentats de janvier 2015

Invité mardi sur RTL, Bernard Cazeneuve a déclaré qu'"il faut respecter le chagrin et le désarroi d'Ingrid Brinsaloro". "Je souhaite que la vérité l'emporte toujours sur toute autre considération parce que c'est la seule possibilité pour que les victimes puissent faire leur deuil", a ajouté le ministre de l'ntérieur.

"Que tout soit mis sur la table"

Pointant des dysfonctionnements, l'épouse de Franck Brinsolaro se demande si les autorités avaient pris la mesure de la menace terroriste qui pesait sur la rédaction de Charlie Hebdo. Des responsables politiques demandent de leur côté qu'une commission parlementaire se penche sur le niveau de préparation du pays face au terrorisme.

Après avoir énuméré les nombreuses arrestations, attentats déjoués et mesures mises en place depuis 2013, Bernard Cazeneuve a encouragé cette demande de transparence : "Je suis d'accord pour que tout soit mis sur la table qui permette d'apporter la démonstration aux Français de la plus grande détermination de l'Etat à faire face à la menace terroriste."

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, le 31 décembre 2015 à Paris.
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, le 31 décembre 2015 à Paris. (LEWIS JOLY/SIPA)