Maroc : "le Rif fait peur au régime"

Zineb El Rhazoui, écrivaine franco-marocaine militante des Droits de l'homme, est l'invitée du Grand Soir 3 ce mercredi 19 juillet pour évoquer la crise au Maroc.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La marche interdite jeudi aura "certainement lieu", selon Zineb el Rhazoui, militante des Droits de l'homme franco-marocaine. "Il y a beaucoup de points communs entre le Printemps arabe et ce qui se passe dans le Rif même si le Rif fait peur au régime, ce qui justifie cette répression", ajoute l'écrivaine.

"La date retenue pour cette marche, le 20 juillet, correspond à la commémoration de la bataille victorieuse d'Anoual menée par Abd el-Krim. Le Rif a eu une République qui a duré trois mois. Il y a toujours un parfum de séparatisme avec le Rif et le pouvoir s'en sert", poursuit l'ancienne journaliste de Charlie Hebdo.

"Emprise islamiste importante"

"Le Printemps arabe n'a pas mis à bas le régime chérifien, mais a légué ce vent de contestation que l'on voit encore s'exprimer. Il a légué une classe politique de jeunes très engagés, un bel héritage", affirme Zineb el Rhazoui.

Pour celle qui a grandi au Maroc, le pays "est toujours un régime très autoritaire". "Sur le plan des libertés, il y a une emprise islamiste importante. On voit des voiles partout. Quand on est une femme, on a peur de porter une jupe, un maillot de bain à la plage", s'inquiète-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Zineb el Rhazoui
Zineb el Rhazoui (France 3)