En réponse à "Charlie Hebdo", l'Iran organise un concours de dessins raillant l'Holocauste

En 2006, le journal "Hamshahiri" avait déjà lancé une telle compétition pour répondre à la publication de caricatures de Mahomet dans un journal danois. 

Le "numéro des survivants" de Charlie Hebdo s'arrache chez un kiosquier de Valence (Drôme), le 16 janvier 2015. 
Le "numéro des survivants" de Charlie Hebdo s'arrache chez un kiosquier de Valence (Drôme), le 16 janvier 2015.  (CHRISTOPHE ESTASSY / CITIZENSIDE.COM / AFP)

Mis à jour le , publié le

Une compétition internationale de dessins a été lancée en Iran. Son but : récompenser des dessins se moquant de l'Holocauste, rapporte The Independent (en anglais), dimanche 1er février. Selon le site du quotidien britannique, il s'agit de répondre à la une de Charlie Hebdo montrant une caricature de Mahomet, quelques jours seulement après l'attentat contre le siège de l'hebdomadaire satirique qui a décimé la rédaction, le 4 janvier. 

La Maison de la caricature et le complexe culturel Sarcheshmeh offrira 12 000 dollars (10 600 euros) au gagnant et 8 000 dollars (7 000 euros) pour les deuxième et troisième, poursuit le quotidien, citant le Tehran Times. Le journal indique par ailleurs que les œuvres seront exposées à Téhéran. 

But : dénoncer le "double langage" des Occidentaux

En 2006, le journal Hamshahiri avait déjà lancé une telle compétition. Pour répondre à la publication de caricatures de Mahomet dans un journal danois (puis dans Charlie Hebdo), il avait indiqué chercher à récompenser "de la façon la plus intelligente" un dessin représentant le génocide de six millions de Juifs par les Nazis pendant la seconde guerre mondiale. Ainsi, il voulait démontrer le "double langage" des Occidentaux sur la liberté d'expression.