Commémorations des attentats de janvier 2015 : "Le symbole reste fort"

Deux ans après les attentats qui ont visé "Charlie Hebdo" et un Hyper Cacher à Paris, les cérémonies organisées, jeudi, ont été notamment marquées par l'émotion du public anonyme. 

Cérémonie sobre, devant les locaux de Charlie Hebdo, deux ans après les attentats de janvier 2015
Cérémonie sobre, devant les locaux de Charlie Hebdo, deux ans après les attentats de janvier 2015 (RADIO FRANCE / Mathilde Lemaire)
logo
Mathilde LemairefranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Plusieurs cérémonies, dépôts de gerbe et recueillement, ont marqué, jeudi 5 janvier à Paris, le deuxième anniversaire des attentats de janvier 2015, qui avaient notamment visé l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo et un magasin Hyper Cacher, porte de Vincennes.

Un sobre cérémonial répété trois fois

Une gerbe a été déposée devant la plaque à la mémoire des onze victimes de l'attentat qui a visé les bureaux de l'hebdomadaire Charlie Hebdo le 7 janvier 2015.

La tristesse de la dessinatrice Coco cachée derrière son écharpe et la gravité des traits de Patrick Pelloux, chroniqueur au journal lors de l'attaque, s'enchâssent dans l’émotion des familles. Derrière les barrières, à distance, quelques lecteurs de l’hebdomadaire sont présents, ainsi que des voisins, comme Ethel : "On avait envie de montrer qu’on était là. Même deux ans après, on n’oublie pas".

Ils ont essayé d’attaquer quelque chose qu’ils n’ont pas réussi à tuer. C’est un symbole qui reste fort.

Ethel, qui assiste à la cérémonie devant Charlie Hebdo

Boulevard Richard-Lenoir, la sobriété est identique pour l'hommage et la minute de silence en mémoire d’Ahmed Merabet, le policier tué alors qu'il tentait de stopper les deux frères Kouachi, assaillants de Charlie Hebdo.

La cérémonie s’est répétée près du magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes, où Amédy Coulibaly a tué quatre personnes le 9 janvier. Pierrette est venue déposer une fleur. "Je suis venue pour tous ces gens qui ont été massacrés. Je n’admets pas. Quand je passe, je pense à ces gens et de temps en temps, je mets une fleur. Surtout, je sais dans mon for intérieur que ça va recommencer ailleurs. Il faut qu’on continue à vivre et à se battre."

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a prévu une deuxième cérémonie, le lundi 9 janvier.

Plusieurs cérémonies ont marqué le deuxième anniversaire des attentats de janvier 2015 à Paris : un reportage de Mathilde Lemaire

00:00-00:00

audio
vidéo