Charlie Hebdo : le soutien de l'Assemblée nationale

Édouard Philippe a pris la parole ce mardi 7 novembre afin de défendre Charlie Hebdo, ciblé par des menaces de meurtre et d'attentat depuis sa Une du 1er novembre.

Voir la vidéo
france 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La quasi-totalité des députés applaudit : l'image est inhabituelle à l'Assemblée nationale. Depuis plusieurs jours, le Premier ministre voulait s'exprimer sur les menaces dont fait l'objet Charlie Hebdo. Il a choisi le cadre solennel des questions au gouvernement pour une mise au point. Tout est parti de la Une de l'hebdomadaire du 1er novembre dernier. On y voit une caricature de Tariq Ramadan, accusé de viol et d'agression sexuelle par deux jeunes femmes qui ont porté plainte.

Menaces de mort

Depuis cette parution, des centaines de messages de haine appelant au meurtre ou à de nouveaux attentats contre Charlie Hebdo ont été proférés, notamment sur Twitter. La classe politique est unanime pour défendre la liberté de caricature. Tariq Ramadan a, de son côté, été mis en congé de la prestigieuse université d'Oxford où il enseigne depuis plusieurs années.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'édition de \"Charlie Hebdo\" du 1er novembre 2017.
L'édition de "Charlie Hebdo" du 1er novembre 2017. (DR)