Marine Le Pen veut négocier avec Bruxelles sur l'euro

La présidente du Front national a fait sa rentrée médiatique lundi soir sur TF1. Au programme : la souveraineté économique face à l'euro.

(Marine Le Pen était l'invité du journal de 20h de TF1 © maxPPP)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

C'était la première interview politique de Marine Le Pen depuis le début de l'année. Elle a affirmé qu'elle serait candidate en 2017 et que si elle devait être élue elle entrerait en négociation avec l'Union européenne, notamment sur l'euro et Schengen.

"C'est exactement ce qu'est en train de faire la Grande-Bretagne ", qui "organise un référendum pour ou contre la sortie " de l'UE explique-t-elle. Selon elle, la "négociation" avec l'UE porterait "sur quatre sujets essentiels": "La souveraineté économique, dont la souveraineté bancaire, la souveraineté territoriale (Schengen), la souveraineté législative" et "la souveraineté monétaire ".

Ce week-end, un séminaire à huis-clos du Front national a redessiné la stratégie électorale du parti en axant sur les propositions économiques.