Loi Travail : nouvelle journée d'action le 26 mai, manifestation nationale le 14 juin

L'intersyndicale opposée au projet de loi Travail appelle à deux nouvelles journées de mobilisation les 26 mai et 14 juin.

(L'intersyndicale défile contre le projet de loi Travail à Saint-Nazaire le jeudi 19 mai © Maxppp)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Un communiqué publié à l'issue d'une intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL et FIDL appelle à deux nouvelles journées de mobilisation les 26 mai et 14 juin. 

Le jeudi 26 mai, il s'agira d'une "une journée nationale de grève, manifestations et actions" dans toute la France.

Les sept syndicats appellent ensuite à une journée de grève interprofessionnelle, avec manifestation nationale à Paris le 14 juin, au début des débats au Sénat sur le projet de loi. 

Pour le chef de la délégation CGT, Fabrice Angéi, "le match n'est pas fini"
--'--
--'--

L'intersyndicale a par ailleurs décidé d'organiser dans les semaines à venir "une grande votation dans les entreprises, les administrations", en parallèle au débat parlementaire". 

La branche pétrole de la CGT ne désarme pas  

Conséquence du mouvement de grève lancé en début de semaine dans le secteur pétrolier, à l'appel de la CGT, des ruptures de stock sont constatées dans le nord-ouest de la France. La plupart des raffineries et dépôts de carburant sont bloqués, au moins partiellement. La menace est celle d'un arrêt total des installations.

"Le but est d'obtenir le retrait de la loi Travail" : Emmanuel Lépine, responsable de la branche pétrole à la CGT
--'--
--'--

Jeudi 19 mai, la septième journée d'action organisée par l'intersyndicale contre le projet de loi travail a mobilisé 400.000 personnes en France selon la CGT, 128.000 selon le ministère de l'Intérieur, soit environ deux fois plus que lors de la précédente journée mardi.