Loi Travail : "Le gouvernement doit abandonner une partie de son projet" (Antoine Lyon-Caen)

Le juriste Antoine Lyon-Caen, membre du comité Badinter sur la réforme du droit du travail, demande que soit écartée l'idée d'un plafonnement des indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

A la veille d'une journée de mobilisation contre la réforme El Khomri, le juriste Antoine Lyon-Caen, membre du comité Badinter sur la réforme du droit du travail, a rejoint les rangs de ceux qui demandent au gouvernement de revoir sa copie. "Je suis partisan d'un droit du travail simplifié ", a-t-il déclaré sur France Info.

"Mais dire que le droit du travail doit être éradiqué parce qu'il empêche la création d'emplois est une erreur d'analyse totale ". Antoine Lyon-Caen demande que soit écartée l'idée d'un plafonnement des indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif.