Loi El Khomri : une partie de la Métallurgie CFDT demande le retrait du texte

Symétal, le deuxième syndicat de la fédération Métallurgie de la CFDT a envoyé une motion contre la loi El Khomri à Laurent Berger, vendredi matin.

(Un syndicaliste de la CFDT métallurgie © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

La motion est arrivée ce vendredi matin sur le bureau de Laurent Berger, le leader de la CFDT. Symétal, le deuxième syndicat de la fédération Métallurgie demande le retrait pur et simple de la loi El Khomri. C'est une information France Info. Alors qu'un nouveau texte doit être présenté lundi par le gouvernement, Symétal estime que les concessions réclamées par le secrétaire général de la CFDT ne sont pas suffisantes.

Le secrétaire général du syndicat Symétal CFDT Sud-Francilien, Frédéric Bafour, demande que le projet de loi soit carrément retiré. "Nos adhérents sont interpellés parfois dans leurs boîtes de façon virulente , a-t-il déclaré sur France Info. Les salariés ne comprennent plus et ont l'impression que la CFDT ne défend plus leurs droits."

"Contrairement à Laurent Berger, nous pensons qu'il faut passer par une première étape de retrait pour, après, repartir sur des propositions acceptables, a poursuivi Frédéric Bafour. Il y a des mesures intéressantes dans cette loi mais faut-il, pour une ou deux avancées, aller vers tant de recul ?"