Le tonneau, un savoir-faire français

Les entreprises qui exportent les tonneaux fabriqués avec le bois de nos forêts sont très demandées à l'étranger.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Depuis 2 000 ans, son allure n'a pas changé. Inventé par les Gaulois, utilisé tout au long du Moyen-Âge, le tonneau n'est plus seulement le gardien d'un liquide précieux. C'est aujourd'hui un fleuron de l'industrie française. Une équipe de France 2 a rencontré Jean-Luc Sylvain, tonnelier, pour une balade en forêt près de Tours avec des vignerons. Ce qui l'intéresse, ce sont les chênes, cultivés en France depuis Louis XIV, "des arbres qui ont tendance à donner plus d'arôme que de tanin", explique le tonnelier.

Des arbres de 200 ans

Pour obtenir un tonneau, on n'utilise que le tronc. Alors il faut d'abord élaguer les branches du chêne, pour que le tronc ne se brise pas en tombant. À la tronçonneuse, on réduit d'abord l'arbre à la base pour éviter les arrachements. On choisit des arbres bicentenaires, d'où on découpe des portions d'un mètre. Pour que la barrique soit étanche, le bois ne doit pas être scié mais fendu. Chaque tronc est découpé en quartiers, qui vont servir chacun de planche pour fabriquer le tonneau, appelées douelles.

Le JT
Les autres sujets du JT