Le succès des Scop en France

Sur le plateau de France 2, Anthony Jolly explique comment les Sociétés coopératives et participatives (Scop) ont convaincu de nombreux porteurs de projet.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Le modèle coopératif rencontre un beau succès depuis plusieurs années. Les Scop (Sociétés coopératives et participatives) sont presque deux fois plus nombreuses qu'il y a dix ans, passant de 1 540 à 2680 entreprises. "Cela représente plus de 45 000 salariés", chiffre Anthony Jolly, sur le plateau du 13 heures. On cite souvent l'exemple des Fralib, salariés d'une entreprise qui fabrique des sachets de thé dans les Bouches-du-Rhône, et qui ont créé une Scop pour empêcher la fermeture de leur usine.

Beaucoup de créations d’activité

Mais le modèle ne convient pas seulement aux entreprises en difficulté. Celles-ci ne représentent que 12% des Scop. "20% sont des transmissions, et 57% sont des créations de toute pièce", précise le journaliste. C'est ainsi qu'est géré "Chèque Déjeuner", qui existe depuis 50 ans et dont la maison mère est une Scop. Si le succès n'est pas toujours garantie, on estime le taux de survie cinq ans après la création d'une Scop à 64%, contre 50% pour une entreprise classique. 

Le JT
Les autres sujets du JT