La jeune génération moins bien lotie que l'ancienne

Chômage, pauvreté, crise...les jeunes se retrouvent lésés par rapport à leurs parents.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

La génération Y est-elle la génération sacrifiée ? Alors que leurs parents ont connu l'âge d'or, celui des CDI et de l'immobilier pas cher, les jeunes sont confrontés à davantage de précarité. En effet, nombre de jeunes décrochent des CDD ou des petits contrats alors qu'au même âge leurs parents avaient déjà un CDI. En 1975, l'âge du premier emploi stable était d'ailleurs de 20 ans contre 28 ans aujourd'hui.

Le taux de pauvreté a augmenté

Les chiffres du chômage diffèrent aussi selon les époques. Alors que le nombre de demandeurs d'emploi était de 5% chez les jeunes il y a 40 ans, il atteignait 25% en 2013. Le taux de pauvreté chez les 18-29 ans est lui passé de 10% en 1970 à 19% en 2012. Quant à l'âge de départ à la retraite, là encore, la jeune génération est lésée. Les jeunes doivent désormais cotiser plus longtemps que leurs parents.
Mais ce n'est pas tout, le prix de l'immobilier a grimpé de 140% en l'espace de vingt ans. Si le revenu moyen par ménage a lui aussi augmenté, la progression reste assez faible avec seulement plus de 15,6%.

Le JT
Les autres sujets du JT