La France va vivre à crédit dès lundi

Selon les calculs de l'institut économique Molinari, la France aura dépensé ce dimanche soir toutes ses recettes fiscales de l'année 2015. A presque deux mois de la fin d'année, le pays va donc devoir vivre à crédit.

(Un député regrette que les parlementaires n'aient pas les moyens de connaître l'impact financier de leurs lois © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

A partir de dimanche minuit, la France n’aura théoriquement plus un sou dans ses caisses. Elle aura consommé le montant total de ses recettes et elle devra emprunter pour continuer à payer ses dépenses.

 

D’après les calculs de l’Institut Molinari, ces 53 jours non financés d’ici la fin de l’année placent la France en queue de classement des pays de l’Union qui équilibrent le moins bien leurs comptes, à l’image de Chypre, du Portugal, de la Bulgarie ou encore de l’Espagne qui sont dans le rouge depuis le mois dernier. Bien loin donc des quatre pays de l’Union qui vont finir l’année dans le vert, comme l’Allemagne, le Danemark mais aussi la Lituanie et l’Estonie.

 

Pour l’économiste Nicolas Marques, co-auteur de cette étude, cela montre la fragilité de l’Etat français, un colosse aux pieds d’argile en déficit permanent depuis 35 ans. Aujourd’hui, la France s’en sort grâce aux taux d’intérêts très bas mais attention, prévient l’économiste, en cas de remontée le pays sera au pied du mur, condamné à faire des réformes autrement plus difficiles que celles qui sont en cours aujourd’hui.   

Depuis 40 ans, aucun budget de la France n'a été présenté en équilibre, rappelle Joël Calmettes, auteur du documentaire "La dette 1974-2015, chroniques d'une gangrène" diffusé mardi soir sur France 5.

00:00-00:00

audio
vidéo

Pour découvrir le documentaire de France 5 , cliquez ici