La Banque centrale européenne abaisse son principal taux directeur à zéro

Les bourses européennes ont bondi dans la foulée de l'annonce de la BCE, jeudi après-midi.

Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne, lors d'une conférence de presse à Francfort (Allemagne), le 21 janvier 2016.
Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne, lors d'une conférence de presse à Francfort (Allemagne), le 21 janvier 2016. (DANIEL ROLAND / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé, jeudi 10 mars, une nouvelle baisse de ses trois taux directeurs, dont le principal est fixé à zéro. Cette décision, une première dans l'histoire de la BCE, fait partie d'une nouvelle série de mesures pour relancer l'inflation.

La banque centrale compte aussi augmenter le volume de ses rachats de dette sur les marchés, à hauteur de 80 milliards d'euros par mois. En parallèle, elle va élargir le champ des titres éligibles pour ces opérations aux obligations émises par des entreprises non-financières de la zone euro. Elle va enfin lancer, à partir de juin, un nouveau programme de prêts géants à long terme pour les banques.

L'euro en baisse

Ces mesures dépassent les espérances du marché, qui attendaient seulement une augmentation des rachats de dettes et la baise de l'un des taux directeurs, le taux de dépôt. Conséquence : les bourses européennes ont bondi dès ces annonces, jeudi après midi. Celle de Francfort à grimpé de 2,5% et celle de Paris de plus de 3%.

L'euro a aussi fortement décroché face aux dollars, après ces annonces. La monnaie européenne valait 1,0870 dollar à 14 heures, soit son niveau le plus bas en une semaine. Comme le rappelait Slate en 2015, la baisse de l'euro permet de stimuler les exportations européennes et donc de favoriser l'économie en général.