INFO FRANCEINFO. Mim : le projet de Scop rejeté, la liquidation de la marque de vêtements est confirmée

L'enseigne de vêtement Mim met définitivement la clé sous la porte : les employés qui tentaient de reprendre la société sous forme de Scop n'ont pas réussi à recueillir assez de fonds de la part de l'État. 

Un magasin Mim à Paris, le 28 avril 2017.
Un magasin Mim à Paris, le 28 avril 2017. (BRUNO LEVESQUE / MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

C'est la fin du projet de reprise pour Mim, la marque de vêtements dont la liquidation judiciaire a été ordonnée le 26 avril dernier. Les salariés tentaient de reprendre la société grâce à une Scop (Société coopérative de production), un projet porté par quatre employés, mais qui vient d'échouer jeudi 8 juin, selon les informations de franceinfo.

800 salariés au chômage

Pour formuler leur offre de reprise, les salariés avaient besoin d'un prêt de l'État de 10 millions d'euros, via la Banque d'investissement, mais seuls 2 millions d'euros ont pu être apportés. Après une réunion à Bercy ce jeudi soir, il n'y a donc plus d'espoir pour les 500 salariés et les 110 magasins.

Les salariés de Mim pouvaient déposer leur dossier au Tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis) jusqu'au vendredi 9 juin, 11 heures.