GM&S : les salariés vont rencontrer les députés et le préfet de la Creuse

Le préfet de la Creuse et les députés de Haute-Vienne, d'Indre et de Creuse rencontreront jeudi les salariés de l'usine de la Souterraine, GM&S. Objectif "faire le point et connaître le positionnement" des élus et politiques. 

Les salariés de l\'usine GM&S, dans la Creuse, le 27 juillet 2017. 
Les salariés de l'usine GM&S, dans la Creuse, le 27 juillet 2017.  (PASCAL LACHENAUD / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Les salariés de l'usine de GM&S rencontreront jeudi 24 août à la préfecture de Guéret, le préfet de la Creuse ainsi que les députés de la Haute-Vienne, de l'Indre et de la Creuse, a rapporté France Bleu Creuse mardi 22 août.

Cette rencontre aura pour objectif de "faire le point et connaître le positionnement" du préfet et des députés a expliqué Vincent Labrousse, délégué CGT de l'usine GM&S. 

Notre député Jean-Baptiste Moreau, lors de la réunion au ministère, n'a pas exprimé son désaccord sur une offre à 120 salariés. On veut savoir s'il a réfléchi

Vincent Labrousse, délégué CGT de l'usine GM&S

à France Bleu Creuse

Le délégué CGT prévoit aussi "une opération d'envergure nationale" la semaine prochaine "sous réserve d'avoir l'accord de l'ensemble des salariés".

Le 4 septembre prochain, le tribunal de commerce de Poitiers doit statuer sur l'offre de reprise de l'emboutisseur GMD qui prévoit de reprendre 120 des 277 salariés de l'équipementier automobile creusois.