GM&S : la justice valide la reprise de l'entreprise par GMD, 156 emplois supprimés

L'équipementier GM&S sera bien repris par l'entreprise GMD. Seuls 120 emplois sur 277 seront conservés.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Retour à La Souterraine (Creuse) après plusieurs journées d'action sur les sites de Renault et PSA. Depuis cet après-midi, les salariés de GM&S ont un nouveau propriétaire, le groupe stéphanois GMD. 120 salariés seront repris, moins de la moitié des effectifs, qui s'élèvent à 277 salariés. Une reprise que certains jugent insuffisante, à l'instar de Yan Augras, secrétaire du CE CGT : "On ne lâche pas."

"Ce qui m'embête, c'est qu'on ne sait pas qui va être gardé"

Après dix mois de mobilisation pour sauver leur entreprise, le plus difficile commence pour les salariés : ils ne savent pas encore qui sera licencié. "Qu'il y ait un repreneur, c'est déjà bien, mais moi ce qui m'embête, c'est qu'on ne sait pas qui va être gardé", confie Paul Roberge, conducteur de ligne. Les salariés décideront demain s’ils poursuivent ou non leurs actions, pour notamment obtenir des primes de licenciement supplémentaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des salariés de l\'entreprise GM&S, le 24 juillet 2017.
Des salariés de l'entreprise GM&S, le 24 juillet 2017. (PASCAL LACHENAUD / AFP)