Taxe foncière : pourquoi la facture grimpe?

Pourquoi la taxe foncière coûte-t-elle toujours plus cher? Elle a augmenté de 14% en moyenne entre 2011 et 2016, soit quatre fois plus que l'inflation.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est la hausse la plus spectaculaire : à Lille (Nord), la taxe foncière a explosé en cinq ans : +32%. La municipalité se justifie : selon elle, le prix payé par les habitants reste plus faible qu'ailleurs, malgré cette hausse. Les Lillois eux, sont partagés : "Je n'arrive pas à comprendre. Je sais qu'il y a beaucoup de choses qui se passent à Lille, c'est bien, mais le prix est trop élevé. Quand on est retraité, à un moment donné, on regarde son intérêt aussi", estime un Lillois interrogé au micro de France 2. Quant à cette lilloise, elle trouve cela "très exagéré par rapport aux services qui sont rendus par la municipalité".

"Deux mois de loyer"

Lille n'est pas la seule commune où la facture grimpe : à Argenteuil (Val-d'Oise), près de Paris, la taxe foncière a augmenté de 23% entre 2011 et 2016. À Nantes (Loire-Atlantique), elle a augmenté de 20%. À l'inverse, d'autres villes comme Grenoble (Isère), Nice (Alpes-Maritimes) ou Saint-Étienne (Loire) ont réussi à contenir l'augmentation autour de 6%. Le représentant des propriétaires dénonce un matraquage fiscal : "En moyenne nationale quand même, on est à des taxes foncières qui correspondent à peu près à deux mois de loyer. C'est trop, c'est inacceptable. Les retraités, qui ont des retraites moyennes, ils n'y arrivent plus, ils ne peuvent plus faire face", estime Jean Perrin, président de l'Union nationale de la propriété immobilière (UNPI). Les maires de France, eux, se justifient : ils doivent composer avec la baisse des dotations de l'État. Augmenter la fiscalité est pour eux le seul choix possible.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les modalités de paiement de la taxe foncière. 
Les modalités de paiement de la taxe foncière.  (CHRISTOPHE LEHENAFF / PHOTONONSTOP / AFP)