ISF : la réaction de l'Élysée face à la fronde des parlementaires

En direct de l'Élysée, à Paris, Jeff Wittenberg explique comment l'exécutif réagit à l'appel de la gauche, qui demande des précisions sur la réforme de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'examen du budget 2018 a commencé à l'Assemblée nationale. La gauche, unie, presse le gouvernement d'en dire plus sur sa réforme de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). 118 parlementaires signent un appel pour exiger des chiffres précis. Cet appel peut-il embarrasser l'exécutif ? "Ce qui est sûr, c'est qu'il n'en a pas été question au Conseil des ministres ce mercredi 18 octobre", indique Jeff Wittenberg, en direct du palais de l'Élysée (Paris).

Un chiffre global donné plus tard

Emmanuel Macron renvoie à la réponse donnée par Bruno Le Maire : un chiffre global sera donné en son temps, mais on ne brisera pas le secret fiscal, qui est la règle en France. "Sur le fond, l'entourage du président explique que si l'ISF avait prouvé son efficacité, cela se saurait. Ce qui est sûr, c'est que l'on redoute peut-être que cette affaire ne se transforme en bouclier fiscal, nom de la mesure prise en 2007 par Nicolas Sarkozy et qui était devenue un boulet", ajoute le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Séance de questions au gouvernement à l\'Assemblée nationale, le 26 septembre 2017.
Séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 26 septembre 2017. (MAXPPP)