Politique fiscale : le gouvernement envisage de revoir son calendrier

Le trou de huit milliards d'euros dénoncé par la Cour des comptes oblige l'exécutif à reporter certaines promesses. 

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron pourra-t-il appliquer son programme ambitieux de baisses d'impôts ? La question se pose depuis que la Cour des comptes a découvert un trou de huit milliards d'euros.

Le gouvernement va donc devoir reporter ses réformes. Certaines seront tout de même maintenues, comme la bascule de cotisations salariales sur la CSG. C'est la mesure fiscale prioritaire. Elle devrait être menée dès 2018.

ISF : réforme en suspens

Autre promesse phare de campagne, difficile à reporter donc, l'exonération de taxe d'habitation pour 80% des Français ; elle devrait s'étaler sur 3 ans. D'autres réformes sont en revanche en suspens, comme celle de l'ISF, qui coûterait 2 milliards d'euros et ne devrait pas voir le jour avant 2019.

Enfin, certaines réformes seront à coup sûr reportées, telle la transformation du CICE en baisse de charges, estimée à 20 milliards d'euros. Quasi impossible à mettre en oeuvre après les recommandations de la Cour des comptes, qui réclame un effort d'économie sans précédent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Economie à Paris.
Le ministère de l'Economie à Paris. (MAXPPP)