VIDEO. Comment Ikea tente d'échapper au fisc français

Le géant suédois est accusé par des députés européens d'avoir soustrait à l'impôt "plus d'un milliard d'euros" en six ans en Europe.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Le groupe Ikea aurait fait perdre 24 millions d'euros au fisc français en 2014. Le géant du meuble suédois est accusé par des députés européens d'avoir mis en place des montages fiscaux. Ikea aurait échappé à l'impôt grâce à deux fondations : l'une basée au Liechtenstein, l'autre aux Pays-Bas.

Dans un communiqué, le groupe informe "payer ses impôts conformément aux législations nationales et internationales".

Google et Amazon déjà épinglés

Ikea n'est pas la seule multinationale à pratiquer l'optimisation fiscale. En 2012, Google a subi un redressement d'un milliard d'euros par le fisc français, Amazon de 200 millions d'euros. Pour Christian Eckert, plusieurs entreprises sont dans le collimateur de l'administration française. La Commission européenne pourrait bientôt obliger les entreprises à rendre publiques les informations sur les transferts d'argent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le magasin Ikea de Thillois, en banlieue de Reims (Marne), le 7 novembre 2013. 
Le magasin Ikea de Thillois, en banlieue de Reims (Marne), le 7 novembre 2013.  (MAXPPP)