Économie : les grandes entreprises françaises bientôt surtaxées ?

Bercy envisage de surtaxer provisoirement les grandes entreprises. La taxe permettrait de récolter près de deux milliards d'euros par an. De quoi faire réagir les grands groupes français.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les grandes entreprises dans le viseur de Bercy. A l'origine, une taxe que L’État doit rembourser aux entreprises suite à une décision de justice de l'Union européenne. Un impôt créé à l'initiative du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, qui visait à taxer les dividendes versés. Une contribution payée, mais contestée dans le même temps par des milliers d'entreprises.

Un casse-tête

Le casse-tête pour l'État est de trouver de cinq à six milliards d'euros et sans bien sûr créer un trou dans les caisses des finances publiques. L'idée étudiée et révélée par Les Échos et Le Figaro ce jeudi 17 août serait de retaxer plus largement les grandes entreprises pendant trois ans et ainsi compenser cette décision de justice européenne. Au Medef, on s'insurge d'un tel mécanisme. Une opération qui brouillerait selon lui le message du gouvernement de baisser les impôts sur les sociétés de 25% à l'horizon 2022. Les arbitrages de Bercy sont attendus à la rentrée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les mesures fiscales prévues dans le quinquennat Macron vont profiter aux plus riches. 
Les mesures fiscales prévues dans le quinquennat Macron vont profiter aux plus riches.  (WILFRIED LOUVERT / AFP)