Cotisations salariales : la baisse sera finalement décalée

Le gouvernement a décalé la baisse des cotisations salariales. Elle se fera moins vite que prévu, et surtout en deux temps.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un gain moins visible que prévu sur les fiches de paie. La hausse du salaire net annoncée pour le 1er janvier 2018 sera finalement étalée jusqu'à l'automne. Dans le détail, le gouvernement augmentera bien la CSG dès le 1er janvier. Une hausse qui devait être plus que compensée pour les salariés grâce à une forte baisse des cotisations. Mais finalement, cette baisse sera moins importante, à peine supérieure à la hausse de la CSG.

21 millions de Français bénéficiaires

Il faudra attendre l'automne pour que la baisse soit complète. Ce calendrier décalé est dénoncé comme un tour de passe-passe par l'opposition. De son côté, le gouvernement rappelle que la réforme bénéficiera au final à 21 millions de Français. Selon le ministre du Budget, se sera plus de pouvoir d'achat pour les salariés et les ouvriers. Ce calendrier budgétaire arrange Bercy. Des milliards d'euros de cotisations continueront pendant quelques mois à rentrer dans les caisses.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Economie, des Finances et de l\'Industrie, le 15 mars 2017.
Le ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, le 15 mars 2017. (BERNARD JAUBERT / AFP)