Héritage : pourquoi le système est-il inégalitaire ?

Dans les couloirs de Matignon, un chamboulement fiscal est à l'étude. En ligne de mire, l'imposition sur l'héritage. Le journaliste Jean-Paul Chapel fait un point sur ce système jugé inégalitaire.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Inégalitaire, complexe, trop coûteuse. Pour les conseillers du Premier ministre, la fiscalité sur les successions et les donations doit être entièrement repensée. Pourquoi le système est-il si inégalitaire ? "D'abord, parce que seulement un Français sur deux hérite. Un foyer sur deux n'a pas de patrimoine suffisant à transmettre. Maison, assurance-vie, liquidités... On parle d'héritage à partir de 10 000 millions d'euros", explique Jean-Paul Chapel.

"Une inégalité qui ne fait que s'accroître"

La deuxième inégalité : ce sont les plus riches qui héritent le plus. "Ceux qui font un gros héritage, plus de 100 000 euros, gagnent en moyenne 3 300 euros par mois. Ceux, qui font un petit héritage ont des revenues inférieures. Et cette inégalité ne fait que s'accroître depuis 1980", poursuit le journaliste de France 2 qui indique que "l'héritage moyen est passé de 28 000 euros en 1980 à 115 000 euros aujourd'hui".

Le JT
Les autres sujets du JT
Remaniement imminent à Matignon après l\'annonce du Premier ministre Manuel Valls de se porter candidat à la primaire de la gauche. 
Remaniement imminent à Matignon après l'annonce du Premier ministre Manuel Valls de se porter candidat à la primaire de la gauche.  (THOMAS COEX / AFP)