Economie collaborative : "pas question de taxer les particuliers occasionnels"

Pascal Terrasse, député PS de l'Ardèche et auteur du rapport sur l'économie collaborative remis au gouvernement, est l'invité du Grand Soir 3 ce lundi 8 février.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Pascal Terrasse, député PS de l'Ardèche, affirme que son rapport sur l'économie collaborative présenté au gouvernement ce lundi 8 février "fait la différence entre un professionnel et un particulier qui, occasionnellement, va louer sa voiture ou vendre un objet. Lorsqu'il s'agit de sa résidence principale que l'on va louer quelques semaines par an, il n'est pas question dans mon rapport de taxer ces revenus complémentaires", rassure Pascal Terrasse sur le plateau du Grand Soir 3. En revanche, il faut taxer "les professionnels qui se sont greffés sur les sites et amènent de la concurrence déloyale aux brocantes, aux hôtels..."

Taxer Google ou Amazon

Pascal Terrasse demande aussi "à l'Etat français d'aller chercher l'argent là où il est, en taxant notamment Google ou Amazon. C'est la proposition numéro 16" de son rapport. Le député assure que "c'est le premier rapport politique sur l'économie collaborative en France, en Europe, et peut-être dans le monde et espère qu'il débouchera sur un texte de loi".

Le JT
Les autres sujets du JT