Logements sociaux : l'État brade ses terrains

4,8 millions de logements sociaux existent en France. Un chiffre encore insuffisant selon les associations. Pour faire face à la demande, le gouvernement a accéléré la vente de terrains publics.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À deux pas de la mairie de Lille (Nord), l'ancienne gare de marchandises est abandonnée depuis 20 ans. Le terrain représente 20 hectares de friche et la gare sera bientôt démolie pour accueillir 2 500 logements sociaux d'ici 2022. Le terrain vaut 15 millions d'euros, mais la mairie l'a obtenu pour 7 millions d'euros. En échange, la ville s'est engagée à y construire un tiers de logements sociaux.

12 000 nouveaux logements sociaux

Plus l'acheteur s'engage à construire des logements sociaux, plus la ristourne est grande. À quelques centaines de mètres de l'ancienne gare, un château estimé à 2 millions d'euros a été cédé gratuitement par l'État à la mairie de Lille. En tout, plus de 12 000 nouveaux logements ont été créés, grâce à la loi pour la mobilisation du foncier public du 18 janvier 2013. En 2017, l'État espère vendre davantage de terrains : en deux mois, il a réussi à céder cinq terrains à des bailleurs sociaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un HLM de la cité des Bosquets, à Montfermeil, en Ile-de-France.
Un HLM de la cité des Bosquets, à Montfermeil, en Ile-de-France. (ERIC FEFERBERG / ARCHIVES)