Immobilier : la chasse aux logements vacants

À Armentières (Nord), la chasse aux logements vacants est ouverte. Reportage.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Bloc-notes et stylo en main, il arpente les rues d'Armentières (Nord), près de Lille, un oeil sur chaque maison ou presque. Missionné par la métropole lilloise, Louis Michel enquête et recense les logements désertés. Pour Lille et sa banlieue, l'enjeu est énorme. Il y aurait aujourd'hui près de 40 000 logements abandonnés dans la région, alors qu'il n'y a plus de place, dit-on, pour construire de nouvelles habitations.

Recycler la ville

La preuve à Armentières. Une fois enlevées les zones déjà urbanisées et les espaces dits intouchables, terres agricoles ou encore parcs publics, il ne reste rien. Pour créer de nouveaux logements, le maire a l'obligation de recycler sa ville. Impossible néanmoins de racheter toutes ces habitations vides. Alors il faut retrouver les propriétaires ou leurs ayants droit. Quand le cadastre et les feuilles d'impôts ne suffisent pas, c'est une généalogiste qui s'empare du dossier. Mais en France, sauf en cas de péril imminent, une municipalité ne peut pas forcer un propriétaire à restaurer son logement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un logement est à louer.
Un logement est à louer. (MAXPPP)