Vie de château : qui se lance dans l'aventure ,

France 3 est partie à la rencontre de ceux qui décident de tout abandonner pour s'offrir la vie de château.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

 

S'offrir la vie de château, beaucoup y pensent, mais certains se jettent dans l'aventure. Attention, le coût est à prendre en compte. Olivier et Odile Ehret, professeurs de lettres, ont abandonné leur vie parisienne pour acheter le château d'Ernemont. 278 000 euros, la ruine, un million d'euros de travaux rien que pour le gros oeuvre sont désormais à prévoir.

20 à 80 000 euros annuels d'entretien

Mais changer de vie, c'est aussi le souhait de la plupart des vendeurs. Un château, c'est 20 à 80 000 euros annuels d'entretien. Les héritiers des grandes familles propriétaires depuis des générations ont de moins en moins les moyens d'assurer ces frais et préfèrent vendre. En 2015, plus de 800 châteaux français se sont ainsi retrouvés sur le marché de l'immobilier. Une offre pléthorique qui a fait chuter les prix de 20%. L'an dernier, huit châteaux sur 10 ont été rachetés par des Français avec un délai de moins d'un an pour la plupart, mais de plus en plus d'étrangers se portent acquéreurs d'un domaine dans l'Hexagone.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le château de Grignon, en novembre 2010.
Le château de Grignon, en novembre 2010. (LAURENT BOURCIER / WIKIMEDIA)