La colocation intergénérationnelle, la solution pour les étudiants

La rentrée universitaire rime pour beaucoup d'étudiants avec la galère de trouver un logement. Certains choisissent de vivre chez des particuliers, souvent des retraités, qui arrondissent ainsi leur fin de mois et brisent leur solitude.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Avant d'entrer à l'université, à Lyon, Charlotte Coiffard, étudiante de 19 ans, découvre le nouveau logement qu'elle va occuper pendant près d'un an chez l'habitant. Un choix qui s'est articulé autour de deux priorités : la proximité avec la fac et un loyer modéré. "Eau et électricité, je donne 50 euros par mois, donc c'est vraiment très peu par rapport à ce que l'on pourrait trouver dans Lyon", raconte l'étudiante.

Un accord qui convient aux deux parties

La prétendante au logement doit toutefois remplir quelques conditions : petits travaux domestiques et repas pris en commun le soir. L'association, qui a mis en relation la locataire et la propriétaire, s'assure que tout le monde y trouve son compte. Plusieurs centaines d'adresses sont toujours disponibles sur le web. Mais quelques dizaine seulement sont satisfaites. Mais Charlotte Coiffard, elle, pourra au moins passer sa première année universitaire sans problème de logement.

Le JT
Les autres sujets du JT