Immobilier : la ville qui joue le jeu des HLM

Le congrès du mouvement HLM vient de se terminer à Nantes, en France l'État impose à chaque commune de construire au moins 20% de logements à loyer modéré. Ramonville-Saint-Agne (Haute-Garonne) a décidé de s'y conformer et ça marche.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Ramonville-Saint-Agne (Haute-Garonne) sur les bords du canal du Midi, cette commune de la banlieue Toulousaine s'est donné pour défi de construire du logement social. En dix ans, cette ville résidentielle s'est transformée, de nouveaux quartiers sont sortis de terre. Ramonville a construit plus de 700 nouveaux HLM, sur ces champs 132 logements sociaux ont été crées. Grâce à ces nouveaux logements, ce jeune couple a pu quitter le domicile de ses parents.

Mixité sociale

Pour eux cet HLM est un moyen de démarrer leur vie d'adulte sans la précarité. Tenter de se conformer à la loi sur le logement social qui contraint la ville à offrir 25% de HLM, c'est l'objectif du maire Christophe Lubac. Et pour cela, l'élu a choisi sa méthode : à chaque nouveau projet immobilier, il impose la construction de logements sociaux. Mélanger HLM et logements privés, un moyen d'éviter les ghettos, et ça marche, dit-t-il "Il n'y a quasiment aucun conflit dans la ville".
Le JT
Les autres sujets du JT