Trêve hivernale : les expulsions interdites jusqu'au 31 mars

Ce mercredi 1er novembre débute la trêve hivernale pour les avis d'expulsion. Ils seront interdits jusqu'au 31 mars.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ses cartons de déménagement sont prêts, juste au cas où. Gnambe Gnanon est sous le coup d'une expulsion. Depuis 10 ans, elle vit avec sa fille dans cet appartement de 48 m2 loué 880 euros. En août dernier, elle reçoit une lettre qui lui ordonne de quitter son appartement. Son propriétaire souhaite récupérer l'appartement pour loger ses parents, comme la loi le lui permet. Aujourd'hui, elle est au chômage et n'a pas les moyens de trouver un nouvel appartement dans le privé.

Une trêve du 1er novembre au 31 mars

En France, plus de 128 000 foyers ont fait l'objet d'un jugement d'expulsion en 2016, 15 220 ont été exécutés avec la force publique : cela représente une augmentation de 40% en 10 ans. À partir du 1er novembre, cette famille bénéficie d'un répit en raison de la trêve hivernale : la loi interdit toute expulsion jusqu'au 31 mars. D'ici la fin de la trêve, mère et fille espèrent se voir attribué un logement social.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pancartes contre la fin de la trêve hivernale à Lille (Nord), le 29 mars 2015.
Des pancartes contre la fin de la trêve hivernale à Lille (Nord), le 29 mars 2015. (MAXPPP)