Logement : un plan contre les "marchands de sommeil"

Parmi les mesures du plan logement, figure la création de 50 000 places supplémentaires pour accueillir les plus précaires. Le gouvernement veut ainsi essayer de lutter contre les "marchands de sommeil".

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des pavillons en apparence coquets, mais qui cachent une dizaine de studios insalubres où s'entassent les locataires. En Seine-Saint-Denis, les marchands de sommeil se sont spécialisés sur la location de pavillons "à la découpe". Depuis deux ans, des agents municipaux sillonnent les quartiers résidentiels d'Aulnay-sous-Bois à l'affut d'indices. À l'intérieur d'un pavillon, 142 mètres carrés ont été divisés en neuf logements de fortune, occupés par des locataires très précaires souvent sans papier, ou travailleurs pauvres.

210 000 logements indignes en France selon le gouvernement

Installée depuis un an et demi avec son compagnon, cette locataire a vu la situation se dégrader. L'agent va transmettre un signalement à la justice, mais la procédure peut durer des années. Trois villes de Seine-Saint-Denis vont alors bénéficier d'un plan de 20 millions d'euros pour que les mairies empêchent les propriétaires délinquants d'acheter des pavillons. Le gouvernement estime qu'il y a 210 000 logements indignes en France. Selon les élus, les chiffres sont largement sous-estimés. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les loyers en baisse de 0,6% depuis le début de l\'année. 
Les loyers en baisse de 0,6% depuis le début de l'année.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)