La trêve des expulsions va débuter

La Toussaint est synonyme de répit pour les locataires en situation précaire. La trêve hivernale débute mercredi 1er novembre. Jusqu'au 31 mars, les expulsions sont interdites.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un moment de répit pour les locataires. Pendant cinq mois, ils sont protégés par la loi. Même s'il y a une procédure d'expulsion à leur encontre, ils ne peuvent pas être mis à la porte de leur logement. La mesure s'étend cette année aux bidonvilles. Pour la première fois cette année, les quelque 571 abris de fortune où vivent 16 000 personnes ne peuvent ni être démantelés ni être évacués jusqu'à la fin du mois de mars.

Les expulsions augmentent

Mais de peur d'être bloqués par cette contrainte légale, de nombreux propriétaires se pressent pour chasser leurs locataires. Selon l'association Droit au logement, l'an dernier, 15 000 expulsions ont été effectuées avant le début de la trêve, soit 1 000 de plus qu'en 2015. Cette trêve hivernale démarre le 1er novembre et prendra fin le 31 mars 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des campements sur les voies de la petite ceinture entre la porte des poissonniers et la porte de la Chapelle, à Paris.
Des campements sur les voies de la petite ceinture entre la porte des poissonniers et la porte de la Chapelle, à Paris. (BENOIT HASSE / MAXPPP)