Économie: la ville de Paris se lance dans la chasse aux abus liés aux locations touristiques

Paris s'est lancée dans la traque aux fraudeurs, et notamment ceux louant des meublés touristiques. L'an passé la ville avait récupéré 45 000 euros. Cette année près de 600 000 euros, c'est 13 fois plus.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Paris a déclaré la guerre aux propriétaires fraudeurs. Ceux qui louent leur habitation entre particuliers pour en faire un business très lucratif et surtout non déclaré. Cette contrôleuse a pour mission de débusquer les appartements loués en permanence à des touristes. Pour les trouver, elle enquête d'abord sur internet. Le but est ensuite de constater que le logement est bien occupé par des touristes.

31 propriétaires condamnés

Un particulier n'a pas le droit de louer à des touristes plus de quatre mois par an. Depuis janvier, 31 propriétaires ont été sanctionnés pour un total de 615 000 euros d'amendes. Avec la pénurie de logements à Paris, cette traque est devenue une priorité pour la mairie. Chaque prioritaire hors-la-loi peut être condamné jusqu'à 50 000 euros par logement frauduleux. En deux ans, ces agents ont contrôlé plus de 8 000 logements à Paris. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Airbnb est une plateforme communautaire de location de logements de particuliers.
Airbnb est une plateforme communautaire de location de logements de particuliers. (MAXPPP)