Immobilier à Paris : "9 000 euros le mètre carré" en moyenne dans la capitale "c'est un plus haut historique"

Le président du réseau immobilier ORPI, Bernard Cadeau, prévient : "Il va y avoir un moment où le pouvoir d'achat ne suivra pas".

La tour Eiffel à Paris, le 14 mars 2017. (Photo d\'illustration)
La tour Eiffel à Paris, le 14 mars 2017. (Photo d'illustration) (PHILIPPE LOPEZ / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Ce dernier semestre, les transactions ont augmenté de 11% et les acquéreurs en profitent, puisque les taux restent bas. Cependant, à Paris, c'est une autre affaire, les prix crèvent les plafonds. En moyenne, le prix de l'immobilier au mètre carré, dans la capitale atteint 9 000 euros.

Pour le président du réseau immobilier ORPI, Bernard Cadeau, interrogé sur franceinfo, mardi 27 juin, ces prix sont expliqués par "un phénomène de rareté avec beaucoup plus de demandes que d'offres". D'autant plus que "les taux d'intérêts sont très bas, ce qui attise les marchés".

Moins d'ouvriers et plus de cadres

Néanmoins, pour lui, cette hausse ne pourra pas durer. "Il va y avoir un moment où le pouvoir d'achat ne suivra pas. On a connu cela dans le passé et j'espère qu'on n'y retournera pas : quand le marché se bloque parce que les acquéreurs ne peuvent plus acheter". La sociologie des propriétaires parisiens a changé. "Il y a de moins en moins d'employés et d'ouvriers et il y a de plus en plus de cadres moyens et supérieurs."

Bernard Cadeau note également une tension sur le marché de l'immoblier parisien liée au contexte international : "Paris devient encore plus un centre d'intérêt avec le Brexit et l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis, par exemple. Ce sont des facteurs qui se conjuguent et il y a une pression encore plus forte sur la demande à Paris."

Dans la capitale, le prix du mètre carré a ainsi grimpé de 7,7% en un an.

Bernard Cadeau : "Il y a de moins en moins d'employés et d'ouvriers et il y a de plus en plus de cadres moyens et supérieurs."
--'--
--'--