Aide au logement : coup de rabot sur les allocations

À partir du 1er octobre, l'épargne sur le livret A et le patrimoine familial seront pris en compte dans l'attribution de l'aide au logement.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Nouveau coup de rabot sur les aides au logement. Sur les 6,5 millions de bénéficiaires, 650 000 vont voir leur allocation baisser ou être supprimée au 1er octobre. La raison ? Un livret A, un plan d'épargne ou encore une résidence secondaire seront désormais pris en compte dans le calcul des aides.

Une économie de 100 millions d'euros

Si le patrimoine dépasse 30 000 euros, l'APL chaque mois sera réduite. Une mauvaise nouvelle pour une assistante maternelle qu'a rencontrée France 2 à Toulouse (Haute-Garonne), qui paie la moitié de son loyer avec son allocation et qui trouve cette réforme injuste pour les petits épargnants comme elle. Selon le ministère du Logement, pour un couple avec enfants qui gagne 1 250 euros par mois, s'il a 45 000 euros d'épargne plus une résidence secondaire de 80 000 euros, son APL tombera de 248 à 226 euros. Pour l'État, cette mesure devrait permettre d'économiser 100 millions d'euros.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
A la Caisse d\'allocations familiales de Calais (Pas-de-Calais), le 1er avril 2015.
A la Caisse d'allocations familiales de Calais (Pas-de-Calais), le 1er avril 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)