Les patrons des auto-écoles en colère

Les auto-écoles manifestent ce mardi 18 avril pour dénoncer l'uberisation de leur profession. L'auto-école n'est plus un point de passage obligatoire pour passer son permis de conduire.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les patrons des écoles de conduite sont dans la rue ce mardi. Ils craignent l'uberisation de leur profession. Avec la multiplication des plateformes en ligne, les candidats vont pouvoir s'inscrire directement à l'examen du permis de conduire sans passer par les auto-écoles agréées. Ces plateformes profitent, selon le syndicat des auto-écoles agréées, de l'inscription à l'examen du permis de conduire pour proposer aux candidats des formations à bas coûts avec des moniteurs sans agrément, des autoentrepreneurs qui parfois ne paient pas leur charge.

Concurrence déloyale

Les patrons des auto-écoles agréées estiment qu'il y a concurrence déloyale. Ces plateformes ne sont pas soumises aux mêmes charges et obligations qu'eux. Ils manifestent à Lyon, Marseille, Toulouse, Nantes et à Paris, où leur mouvement de grève entraîne une perturbation du trafic plus importante que d'habitude ce mardi matin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des auto-écoles lors d\'une manifestation sur le périphérique de Paris, le 6 février 2015. 
Des auto-écoles lors d'une manifestation sur le périphérique de Paris, le 6 février 2015.  (JOEL SAGET / AFP)