Des employés de la SNCF orientent des usagers à la gare Part-Dieu, à Lyon (Rhône), le 11 juin 2014, au premier jour d'un mouvement de grève des cheminots.
Des employés de la SNCF orientent des usagers à la gare Part-Dieu, à Lyon (Rhône), le 11 juin 2014, au premier jour d'un mouvement de grève des cheminots. (JEFF PACHOUD / AFP)

Trop optimiste, le secrétaire d'Etat aux Transports ? Au deuxième jour de grève à la SNCF, Frédéric Cuvillier a fait part, jeudi 12 juin, d'une "avancée sensible" des discussions avec les syndicats de cheminots grévistes. Mais cela ne semble pas avoir convaincu les syndicats. 

Le point sur la situation.

• Négociations tendues. Avant sa rencontre avec le secrétaire d'Etat aux Transports, jeudi matin, la CGT-cheminots a conditionné la levée de la grève à un report de la réforme ferroviaire. Sud-Rail a, lui, quitté la rencontre. Dans la soirée, les syndicats ont appelé à "poursuivre et amplifier" le mouvement, malgré les déclarations de Frédéric Cuvillier évoquant une possible "sortie de crise". Pour les organisations, "le projet de loi demeure fortement néfaste pour le service public SNCF et les cheminots".

• La grève reconduite vendredi. "Les cheminots, fortement mobilisés au 2e jour de grève, ont massivement reconduit le mouvement pour 24 heures", selon un communiqué de la CGT à la mi-journée. Cependant, le syndicat a annoncé qu'il se prononcerait "dans la soirée" sur les engagements du gouvernement après une réunion au ministère. 

Légère amélioration dans les gares. Selon la SNCF, 1 TGV sur 2 circule sur les axes Nord et Atlantique, 6 sur 10 sur l'axe Est et 1 sur 3 sur les axes Sud-Est et province-province. La compagnie annonce 3 trains Intercités sur 10, et 1 TER sur 10.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GREVE

23h56 :  @anonyme Effectivement, trois syndicats de la compagnie espèrent mobiliser le personnel de l'aéroport pour une grève de 24 heures, dimanche, à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, comme nous le détaillons dans cet article. S'il faut encore attendre pour être sûr, je vous conseille de commencer à envisager des solutions de secours.

23h56 :  Avez vous des infos sur le préavis de grève d'air France dimanche ? Je dois partir de Roissy. Dois-je envisager une solution de repli ?

23h00 :  La grève reconduite à la SNCF, mais la circulation sera "améliorée" demain. Retrouvez les prévisions de trafic pour demain dans notre article.

22h09 :  L'application Uber s'est envolé grâce à la grève des taxis, qui protestent contre la concurrence d'Uber. Les réservations de cette entreprise de voitures de tourisme avec chauffeur ont été multipliées jusqu'à 10 dans certaines capitales européennes. Plus d'informations dans notre article.

21h23 : CGT-cheminots et SUD-Rail appellent à "poursuivre et amplifier" le mouvement de grève à la SNCF, selon un communiqué.

20h06 : #GREVE François Hollande dit "espérer" que syndicats de cheminots et gouvernement ne sont "pas loin" d'un accord pour mettre un terme à la grève à la SNCF.

"Je crois que là on n'est pas loin, je l'espère, d'un accord", a déclaré le président lors d'une visite dans la principauté d'Andorre.

19h48 :  Les cheminots se battent pour tous les Français. Depuis la scission de la SNCF, ce sont plus d'un milliards d'euros par an qui disparaissent dans la poche d'entrepreneurs privés. Le chemin de fer doit rester le moyen de transport le meilleur marché et le plus écolo. Arrêtons le massacre !

19h48 :  Les grévistes cheminots trouvent toujours un prétexte dans n'importe quelle réforme pour défendre ce qu'ils ont de plus cher : leur sacro-saint statut et leurs avantages hérités d'un autre temps (...)

19h48 :  Et ceux qui sont solidaires des cheminots en grève, ils ont le droit à la parole ? Ceux qui pensent qu'il est de l'intérêt de tous les salariés que les cheminots s'opposent à une nouvelle dégradation de leur condition de travail, d'embauche et à une dégradation supplémentaire des services publique !

19h48 :  Dans les commentaires, vous êtes nombreux à réagir sur la grève à la SNCF. Si certains se montrent solidaires des grévistes, d'autres sont très critiques.

19h14 :  "Ça va péter, ça va péter", scandent les cheminots en grève à Paris. Des centaines d'entre eux ont convergé vers le ministère des Transports pour contester le projet de réforme ferroviaire du gouvernement. 

 
(FRANCE 2 et FRANCE 3)

18h46 :  Le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier, parle d'une "avancée sensible" des discussions, à la sortie de négociations.
  
(FRANCE 2 et FRANCE 3)

17h32 :  Avec 40 milliards de dettes, un régime de retraites particulièrement favorable, un personnel abondant (il suffit de voir la lenteur des agents dans les gares), des salaires et des retraites payées par le contribuable, les agents devraient avoir honte de pénaliser ceux qui les payent.

17h31 :  Tous ces privilégiés qui ne pensent qu'à eux, et en tout cas ni aux usagers ni à la société qui les emploie. Quelle honte!

17h31 :  Leurs avantages acquis leur font perdre le sens des réalités. Ils n'ont pas conscience des difficultés que cela entraîne pour les engagements pris, les chances perdues et s'arc-boutent sur une vision passéiste et égoïste.

17h31 :  La grève à la SNCF provoque votre courroux, alors que les cheminots ont reconduit leur mouvement pour demain et que les syndicats, reçus par le gouvernement, ont durci le ton dans l'espoir d'une révision du projet de réforme ferroviaire.


17h22 :  Attention, une grève peut en cacher une autre. Bis. Sept syndicats de Pôle emploi appellent à cesser le travail le 19 juin, pour dénoncer le projet de la direction de modifier les règles qui déterminent les évolutions de carrière.

17h17 :  Le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier, fait part d'une "avancée sensible" des discussions sur le projet de réforme ferroviaire avec les syndicats de cheminots grévistes, ouvrant "la voie à une sortie de crise". Il a tenu un point de presse après ses négociations avec les syndicats de cheminots.

18h07 :  "Par prudence et par anticipation." Le ministre de l'Education nationale, Benoît Hamon, a transmis des consignes aux rectorats en cas de retard des candidats au baccalauréat, si la grève à la SNCF devait se prolonger jusqu'au début des examens, lundi.

15h03 :  Attention, une grève peut en cacher une autre. Un préavis est déposé chez Air France pour dimanche. Trois syndicats appellent à cesser le travail pendant 24 heures à l'aéroport parisien de Roissy-Charles de Gaulle contre le plan de restructuration de la compagnie aérienne, rapporte Le Figaro.

14h13 :  Comment se déplacer lorsque la SNCF est en grève ? Certains s'adaptent et se mettent au vélo. C'est le cas de Mickaël Newton, chargé de communication qui vit à Choisy-le-Roi (Yvelines). France 2 a également rencontré des personnes qui se lancent dans le covoiturage.


(JOSSELIN DEBRAUX - FRANCOISE VALET / FRANCE 2)

13h53 :  La CGT indique qu'elle se prononcera dans la soirée sur les propositions du gouvernement pour tenter de mettre fin à la grève qui dure à la SNCF contre le projet de réforme ferroviaire.

13h19 :  Ils haussent le ton. Les syndicats de cheminots ont entamé une deuxième journée de grève, jeudi. Une quarantaine de grévistes a perturbé le trafic ferroviaire. Ils descendent sur les voies à Lille (Nord).


(DIDIER PITHON - JEAN-MARC VASCO / FRANCE 3)

13h14 :  "Les cheminots, fortement mobilisés au 2e jour de grève, ont massivement reconduit le mouvement pour 24 heures", indique le communiqué de la CGT.

La CGT et SUD-Rail appellent à un rassemblement près du ministère des Transports à Paris et à des initiatives partout en France pour imposer "une autre réforme".

13h13 : grève des cheminots contre le projet de réforme ferroviaire est reconduite pour demain. La CGT l'annonce, au 2e jour du mouvement et alors que des discussions avec le gouvernement sont en cours.

13h09 :  Contactée par francetv info, la SNCF dément l'information d'i-Télé selon laquelle l'entreprise annonce que la grève des cheminots contre la réforme ferroviaire sera reconduite demain.

13h07 : CGT appelle les cheminots à poursuivre leur grève contre la réforme ferroviaire demain, selon France 2.

13h06 : La SNCF annonce que la grève des cheminots contre la réforme ferroviaire sera reconduite demain, selon i-Télé.

11h35 :  Moins d'une demi-heure après le début des discussions, SUD-Rail a claqué la porte. Le troisième syndicat à la SNCF a quitté la réunion organisée par le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier. "Nous avons décidé de quitter la table car le ministre n'a toujours pas répondu à nos revendications", a déclaré Nathalie Bonnet, représentante du syndicat.


(BFMTV)

11h22 : taux de participation à la grève des cheminots est de 22,64%, en baisse de 5% selon la direction de la SNCF.

11h19 :  @majpt Effectivement, les syndicats refusent un point de la réforme ferroviaire, qui prévoit d'endiguer la dette de la SNCF qui s'élève à 44 milliards. Les cheminots craignent de pâtir de ces restrictions budgétaires et demandent au gouvernement de créer une "structure de défaisance", comme l'explique Le Monde. Autrement dit une entité publique qui rachèterait la dette de l'entreprise.

11h19 :  Est- il vrai que les syndicats de cheminots réclament, entre autres, que la dette de la SNCF, qui est de 44 milliards d'euros, soit remboursée par l'Etat et donc par le contribuable ?

11h00 : "Nous avons décidé de quitter la table car le ministre n'a toujours pas répondu à nos revendications. Il essaie de mettre un ruban autour du paquet."

#GREVE SUD-Rail, troisième syndicat à la SNCF, a quitté la réunion organisée ce matin par le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier, pour mettre fin à la grève des cheminots. Le syndicat regrette qu'il "refuse de négocier".

10h46 : "S'il y a un report, on proposera la suspension de la grève. Sinon, je pense que cela va continuer. (...) Le débat proposé en procédure d'urgence ne permet pas toute la sérénité".

#GREVE 
Le secrétaire général de la CGT-cheminots, Gilbert Garrel, a indiqué ce matin que la grève entamée mardi à la SNCF se poursuivrait si la réforme ferroviaire, qui doit être examinée à l'Assemblée du 17 au 19 juin, n'était pas reportée. Le syndicaliste s'exprimait avant la tenue d'une nouvelle réunion avec le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier.


10h38 : CGT conditionne la levée de la grève des cheminots à un report de la réforme ferroviaire.

10h35 : syndicat SUD-Rail a quitté la réunion organisée ce matin entre cheminots en grève et gouvernement.

09h43 :  Invité ce matin sur RMC/BFMTV, Michel Sapin n'a pas voulu condamner la grève des cheminots, opposés à la réforme ferroviaire. "Je comprends l'inquiétude mais la réforme est là justement pour répondre à ces inquiétudes" a déclaré le ministre des Finances. Il a également affirmé que le gouvernement "maintenait le statut des cheminots".

08h10 :  La grève des cheminots entraîne à nouveau des difficultés énormes sur les routes, notamment en région parisienne. Selon le site Sytadin, à 8 heures, on compte plus de 350 kilomètres de bouchons en Ile-de-France, un état du trafic "exceptionnel".

07h37 :  @anonyme Ce chiffre de 1 TER sur 2 en circulation est une moyenne de trafic national, avancé par la direction de la SNCF hier soir. Mais dans certaines régions, la situation s'annonce plus difficile, comme en région parisienne, où on ne prévoit que 1 train sur 3. Pour être informé, suivez notre direct consacré à la grève des cheminots et rendez-vous sur les sites Info trafic et Infolignes de la SNCF.

07h37 :  1 TER sur 2 ? Train supprimé, train supprimé, Retard 15 min , Train supprimé, train supprimé... Oui, c'est ça, 1 sur 2...

07h01 :  La situation dans les gares est en légère amélioration ce matin. Mais les difficultés resteront nombreuses pour les voyageurs en raison de la grève des cheminots. Voici le détail des perturbations, selon la SNCF :


• 1 TGV sur 2 sur les axes Nord et Atlantique.

• 6 TGV sur 10 sur l'axe Est.

• 1 TGV sur 3 sur les axes Sud-Est et province-province

• 3 trains Intercités sur 10

• 1 TER sur 2